Réaliser un potager bio est l’une des meilleures solutions pour profiter des bienfaits des aliments bio à moindre coût. Mais jardiner bio n’est pas forcément facile pour les personnes qui n’ont pas la main verte. Il ne faut pas pour autant se décourager. Réaliser et entretenir un potager bio est à la portée de tous. Pour cela il suffit juste de suivre quelques étapes.

La préparation du sol

Un sol correctement préparé permet d’obtenir de meilleurs résultats. La préparation consiste à dégager la surface et à enlever tout ce qui n’est pas utile au futur potager. Il faudra ensuite déterminer le type de sol, son pH et sa composition pour savoir quel traitement lui apporter. Ces tests se font grâce à des produits ou appareils spéciaux qu’il est possible de se procurer en magasin.

La réalisation du compost

Le compost est l’engrais naturel qui servira à enrichir le sol et donc, à nourrir les plants tout en évitant les mauvaises herbes. Le compost sera directement mélangé au sol avant d’y planter quoi que ce soit. De nombreuses recettes de compost naturel fait maison sont disponibles sur internet.

Le choix des plants

En ce qui concerne le choix des plants, la règle d’or consiste à choisir des plants adaptés au jardin (le type de sol, la surface disponible, la lumière et l’humidité ambiante…) et au jardinier. Certaines personnes ont la main verte et du temps, d’autres non. Il est alors important de choisir les plants en fonction de ses disponibilités et de son niveau en jardinage.

De plus, comme il s’agit de réaliser un potager bio, il ne faut pas oublier de choisir des plants 100% naturels.

La protection des plants

Pour lutter contre les insectes nuisibles qui attaquent le potager, il n’est pas nécessaire d’opter pour les pesticides et produits chimiques. Il existe des alternatives plus sûres pour l’environnement.

On citera par exemple les insecticides naturels à base de bactéries, de savon noir ou encore de mélange ail/piment. Ces produits sont à pulvériser ou à répandre autour des plants.