Le jardinage peut être à la fois un passe-temps et une activité physique. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir la main verte pour faire du jardinage et le but n’est pas forcément d’avoir des fruits et des légumes gratuits au moment des récoltes. Néanmoins, pour beaucoup de personnes, le jardinage permet avant tout de cultiver ses propres fruits et légumes. Dans ce cas, pourquoi ne pas jardiner bio ?

Jardiner bio pour préserver les sols et les plantes

Dans le jardinage classique, les plantes et les sols sont protégés des nuisibles, des insectes et des champignons grâce à l’utilisation de pesticides et d’insecticides chimiques. De même, ce mode de jardinage fait intervenir l’utilisation d’engrais chimiques pour améliorer la qualité des sols et de booster la croissance des plantes. Mais voilà, si ces produits sont d’une efficacité redoutable, ils présentent aussi de nombreux risques pour les plantes et les sols. Certains produits, mal ou trop dosés s’attaquent aux molécules des plantes qui au fil du temps, deviennent fragiles.

La particularité du jardinage bio réside dans le fait que ce mode de jardinage ne fait pas intervenir l’utilisation d’engrais, de pesticides ou encore d’herbicides chimiques. Il s’agit d’une culture 100% naturelle qui permet de préserver les sols et les plantes.

Jardinier bio pour une meilleure santé

D’abord, le jardinage, comme toute activité physique, permet de se dépenser. De plus, pour certaines personnes, le jardinage peut être une activité de détente idéale pour se ressourcer. Le plus en ce qui concerne le jardinage bio, c’est qu’il permet de s’assurer une meilleure santé.

Dans le jardinage bio, comme il n’est pas question d’utiliser des produits chimiques, les plantes poussent de façon naturelle et ne sont pas aspergées de produits nocifs pour la santé. La provenance des fruits et des légumes est connue et il suffit de bien les laver pour faire disparaître les saletés. Les fruits et légumes bio peuvent être consommés à volonté, sans risques pour la santé.