Vous en avez marre de faire pousser des fleurs et de cultiver des fruits et légumes nourris aux pesticides ? Découvrez nos quelques astuces pour obtenir un jardin bio et sain.

Aménagez convenablement le jardin

La création d’un jardin bio commence par la préparation du sol. Avant de planter des fleurs, des fruits ou des arbustes, il est primordial de déterminer le type de sol et de le traiter comme il le faut.

Connaitre le type de sol permet de savoir quelles plantes peuvent y pousser. Pour ce faire, il suffit d’observer les fleurs ou les fougères déjà présentent ou encore de déterminer le pH du sol avec des appareils spéciaux.

Une fois le type de sol déterminé, il faut préparer le sol. Cette préparation consiste généralement à dégager le sol, à enlever les mauvaises herbes, à mettre de l’engrais naturel.

Fabriquez du compost naturel

Fabriquer un compost maison offre plusieurs avantages. D’abord, l’opération permet d’éviter l’utilisation de produit chimique. Elle permet aussi de recycler les déchets verts et les déchets organiques comme les épluchures de fruits. Un compost maison sert aussi de fertilisant naturel et peut s’utiliser sur tous les types de sols.

Pour ce qui est de la fabrication, il suffit de mélanger régulièrement pendant six mois dans un bac à compost ou un composteur, un mélange de déchets compostables (épluchures, journaux, excréments d’animaux, copeaux de bois…).

Choisissez les bons plants

Ici il faudra choisir des plants adaptés au type du sol, mais aussi aux conditions atmosphériques, c’est-à-dire : la luminosité, la chaleur et l’humidité ambiante. Chaque plant doit ainsi avoir son emplacement précis.

Choisir les bons plants consiste aussi à déterminer ce qu’il vous est possible de planter compte tenu de votre niveau en jardinage ou encore du temps dont vous disposez pour cette activité.

En parallèle avec le choix des plants et pour un jardin 100% bio, il est primordial de choisir des semences bio et éviter les semences hybrides, les F2. Il est facile de se procurer des semences bio auprès des producteurs locaux.