Fabriquer des produits bio pour son jardin

Les produits destinés au jardin sont très faciles à trouver et à se procurer. Pour cela, il suffit de faire un tour du côté des magasins spécialisés ou des sites de ventes en ligne. Mais pour ce qui est des produits bio pour le jardin, les choses sont un peu plus compliquées. Relativement chers et encore peu répandus, la meilleure façon se procure des produits bio pour son jardin, c’est de les fabriquer soi-même.

Insecticides bio faits maison

Fabriquer soi-même des insecticides bio permet avant tout de moins polluer le sol et les plantes. Tous les ingrédients sont connus et on sait d’où ils viennent. Il est alors beaucoup plus simple de gérer les mélanges, modifier les recettes afin de rendre le produit fini moins polluant. En outre, faire soi-même des insecticides bio permet de réduire les dépenses, car les recettes sont à bases de produits très courants, pour la plupart à portée de main.

Pour fabriquer un insecticide bio à base d’ail, la recette est la suivante : dans 1 litre d’eau bouillante, il faut verser 2 gousses d’ail, 1 oignon, 1 c.s de poivre de Cayenne et 1 c.s de savon noir en poudre. La mixture sera mise de côté pendant une semaine avant d’être filtrée pour ne récupérer que le liquide. Cet insecticide bio est très efficace contre les pucerons.

Une autre recette d’insecticide bio agissant comme fongicide consiste à mélanger dans 1 L d’eau : 20ml de savon en poudre, 30 ml d’huile pour bébé et 20ml de bicarbonate de soude.

Engrais bio fait maison

De même que pour les insecticides, faire soi-même des engrais bio permet de s’assurer d’avoir des produits naturels, très bon marché et inoffensifs pour les plantes et le sol.

Une première recette d’engrais bio consiste à macérer 1kg de feuilles d’orties hachées finement dans 10 litres d’eau tiède. La mixture sera filtrée après 10 jours. Il suffira de répandre le liquide à l’aide d’un arrosoir.

Il est aussi possible d’utiliser les cendres ou les algues séchées comme engrais. Nul ne besoin de préparation. Il suffit de mélanger directement les cendres ou les algues séchées à la terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *