Erreurs à éviter pour jardiner bio

Que ce soit pour les novices ou les adeptes du jardinage bio, le credo reste le même : jardiner bio pour manger plus sainement et pour ne pas polluer. Derrière le concept de jardin bio, tout le monde comprend qu’il s’agit de jardiner sans utiliser de produits chimiques. Mais il faut savoir que le jardinage bio va plus loin et s’apparente davantage à une philosophie. Il n’est donc pas rare que beaucoup commettent quelques erreurs. Quelles sont ces erreurs à éviter pour jardiner bio ?

Etre pressé

Dans le jardinage classique, le temps est perçu comme un facteur contraignant. Ce qui pousse les jardiniers et producteurs à forcer les plantes à pousser beaucoup plus rapidement. Dans le jardinage bio, le temps est considéré comme n’importe quelle contrainte.

En matière de jardinage bio, le premier mot d’ordre est de ne pas être pressé et de laisser du temps au temps. L’exemple le plus simple est l’utilisation d’engrais biologique. Il faut savoir que contrairement aux engrais chimiques qui agissent très rapidement sur le sol et les plantes, les engrais biologiques prennent plus de temps à se décomposer et à agir. Cependant, ces derniers ne présentent aucun danger pour le sol, les plantes et les insectes butineurs. C’est en étant pressé que l’on commet des erreurs.

Négliger le sol

Beaucoup de personnes font l’erreur de penser que jardiner bio signifie qu’il faut laisser la nature faire son affaire sans jamais intervenir. Ce qui n’est pas tout à fait vrai. En effet, dans le jardinage bio, le jardinier tient un rôle très important, notamment dans l’entretien du sol.

Le sol, étant le support de culture, doit être préparé, nourri et entretenu. Pour nourrir le sol, la meilleure solution consiste à utiliser du compost naturel. Négliger le sol équivaut à compromettre la pousse des plantes.

Abuser des produits bio

Même s’il s’agit de bonnes choses, un abus n’est jamais bénéfique. Si le jardinage bio consiste à éviter l’utilisation de produits chimiques, l’activité ne consiste pas pour autant à abuser des produits bio. Un surdosage peut affecter le sol et la croissance des plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *